INDEX des SOCIETES
Agriculture / Pêche
Artisanat
Banques & Assurances
Commerce & Distribution
Décoration & Architecture
Enseignement
Immobilier & Construction
Industrie
Média
NTIC
Services
Tourisme
Transport
 
SELECTION 
DE SITES


Internet Marseille
Agence web Marseille
ebizproduction.com
Agence CMS open source Drupal
www.bluedrop.fr
Services Web Marketing
www.ebiz-webmarketing.com
Envoyer des fleurs au Liban
www.exotica.com.lb
Agence immobilière Liban
www.metrekarre.com
Envoyer des fleurs en France

BOURSE à l'EMPLOI
Offres d'Emploi
Demandes d'Emploi
 
Retour aux Archives Retours aux infos
English Version

Monétique : Près de 100 millions de transactions en 2007

· Pour un montant de 87,5 milliards de DH
· Sur 7 ans, l’usage des cartes bancaires a bondi de 94%

Même s’il en est encore à ses balbutiements, le paiement par carte se démocratise de plus en plus. En témoigne le bon cru de la monétique pour 2007. D’après les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI), il ressort que les opérations par cartes bancaires au Maroc, tous types confondus, ont frôlé la barre de 100 millions de transactions (27.400 opérations quotidiennes, dimanche et jours fériés compris), soit un montant global de 87,5 milliards de DH. Ce qui représente une progression de 25% par rapport à l’année précédente.

Dans le détail, les cartes marocaines ont représenté 91 millions d’opérations (retraits et paiements) pour plus de 75 milliards de DH. Les cartes étrangères, elles, ont totalisé 8 millions d’opérations pour un montant de 12,3 milliards de DH. Ainsi, au terme de l’année écoulée, 8,1 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires marocaines et étrangères ont été enregistrées pour un montant global de 7,8 milliards de DH, en progression de 16,5% par rapport à 2006.

Par ailleurs, 110.000 opérations à l’étranger ont été effectuées à l’aide de cartes marocaines à validité internationale, représentant un montant global de 254 millions de DH(1).

Ces performances sont à mettre à l’actif de plusieurs facteurs. En effet, 2007 a été marquée par le lancement du e-commerce, (version certifiée par Visa et MasterCard) répondant aux exigences de sécurité en la matière. «S’il est vrai que l’activité de paiement via Internet au Maroc était déjà possible depuis 2002, les porteurs de cartes marocaines étaient toutefois pratiquement exclus de cet usage», souligne Rachida Benabdallah, directrice générale du CMI. Et d’ajouter: «Cela en raison de la réticence des banques marocaines à s’ouvrir à ce canal de paiement qui ne présentait pas assez de sécurité à leurs yeux».

De fait, la nouvelle solution a acquis la confiance des banques marocaines. «Elles ont pratiquement toutes été homologuées pour le contrôle online pour les cartes marocaines au moment du traitement de la transaction de paiement en ligne», affirme-t-elle. Actuellement, plus d’une vingtaine de sites web de vente sont connectés à la plateforme. «Plusieurs autres projets de grande envergure sont en cours», insiste Benabdallah.

Autre avancée: le lancement de la marque d’acceptation «CMI». Celle-ci apporte une réponse aux besoins de certains émetteurs marocains (banques ou autres membres du CMI), pour lancer des cartes interopérables. Elles sont, ainsi, acceptées pour le paiement et le retrait dans tous les points de vente équipés de terminaux de paiement électroniques ainsi qu’auprès de tous les guichets automatiques bancaires au Maroc, sans pour autant disposer d’une marque internationale (contrainte qui prévalait jusqu’alors).

Enfin, «2007 a également été riche en programmes d’émission puisque ce ne sont pas moins de 44 nouveaux produits qui ont été lancés par les émetteurs marocains avec une forte représentativité des produits haut de gamme et prépayés», fait observer la directrice du CMI.

Ainsi, en faisant une rétrospective sur la période de 2000 à 2007, il ressort que l’activité globale de paiement par cartes bancaires auprès des commerçants au Maroc est passée de 3,7 à 7,8 milliards de DH, soit une progression de 110%.

Durant la même période, l’usage des cartes bancaires marocaines en tant que moyen de paiement au Maroc, est passé de 1,7 à 3,3 milliards de DH, soit un bond de 94%. Quant à l’usage des cartes étrangères, il est passé de 3 à 4,5 milliards de DH, en hausse de 50% en 3 ans.

La part des cartes bancaires marocaines dans l’activité globale de paiement par carte au Maroc est passée de 30% en 2000 à 42% en 2007. «Cela est conforme à l’objectif visé par le CMI de rendre la composante paiement domestique supérieure à la composante paiement par cartes étrangères, afin de minimiser la dépendance à la conjoncture touristique», précise Benabdallah.

S’agissant de l’encours des cartes Visa et MasterCard (émises par les banques marocaines), il est passé de 500.000 en 2000 à 3,4 millions en 2007. Quant au réseau de guichets automatiques bancaires, il a également été étendu de 740 unités fin 2000 à 3.159 fin 2007. Environ 1 million de cartes privatives viennent s’ajouter au stock des cartes labellisées. In fine, cela représente un encours global de cartes de 4,4 millions en circulation en 2007.

«Ces chiffres ne laissent présager que du bon», assure Benabdallah. Et d’ajouter: «Les prévisions pour 2008 tendent vers une évolution forte de l’activité domestique (opérations par cartes marocaines) contre une évolution modérée pour l’activité internationale (opérations par cartes étrangères)».

--------------------------------------------------------------------------------

2008 sur les chapeaux de roues

Durant les 3 premiers mois de l’année, l’encours des cartes a augmenté de 258.000 nouvelles unités dont 80.000 privatives et 178.000 Visa et Mastercard, soit un total de 4,6 millions de cartes fin mars 2008. De plus, le nombre d’opérations de paiement par les cartes marocaines, durant les 3 premiers mois de l’année, a atteint 1,6 million de transactions. Cela totalise 970 millions de DH, en augmentation de 27% par rapport à la même période de l’année précédente.

Quant à l’activité retrait d’argent par les cartes marocaines, elle a dépassé 28 millions de transactions pour plus de 22 milliards de DH, soit une évolution de plus de 30%. Les porteurs de cartes étrangères (touristes, MRE, hommes d’affaires en visite dans le Royaume), pour leur part, ont effectué plus de 2 millions d’opérations (paiements et retraits) totalisant un montant global de 3,1 milliard de DH, en progression de 12% par rapport à 2007.

Concernant l’extension du réseau des guichets automatiques bancaires, les banques ainsi que Poste Maroc ont procédé à l’installation de 114 nouvelles unités de janvier à mars 2008, ce qui porte le parc GAB à 3.273 unités fin mars 2008.

(1) Chiffres émanant des commerçants affiliés au CMI

Marseille,08Juillet2008
Rédaction
L'Économiste




L'ACTUALITE
des AFFAIRES
Opportunités d'Affaires
Investir au MAROC
Informations économiques
Adresses utiles
Forum Professionnel Accédez à notre forum professionnel où un spécialiste s'engage à répondre à votre question.


LES AUTRES 
SITES 'FIRST'

Liban
Jordanie
France - PACA
Tunisie
Egypte
Emirats Arabes Unis
First Méditerranée

SELECTION 
DE SITES


Agence web Open Source
CMS Open Source
ebizproduction.com
Envoyer des fleurs en France
 
 
First Mediterranée : Liban, Jordanie, EAU, Egypte, Région PACA, Tunisie
Agence Web Marseille : ebizproduction - Recrutement
I First Maroc I contact@1stmaroc.com I © ebizproduction 2000-2009 I